Les femmes sont-elles trop nombreuses à l’école ?

Je vous propose aujourd’hui un sujet de production écrite sur un thème inhabituel.

En effet, on parle souvent du plafond de verre pour les femmes, ces obstacles « invisibles » qui empêchent les femmes d’atteindre des places importantes dans la hiérarchie des organisations. Mais il rare de faire l’inverse et de développer les arguments selon lesquels l’école se serait avec le temps beaucoup trop féminisée (avant, ce n’était pas le cas). Est-ce une bonne évolution ? Ou est-ce que ce métier a tant perdu de prestige que les hommes ne veulent plus l’exercer ?

Voici donc le sujet du jour à préparer pour tous les candidats au DELF B1 (dans ce cas vous devez écrire un minimum de 160 mots) et au DELF B2 (minimum de 250 mots).

Vous avez lu sur le forum de votre école de langue la contribution suivante :

« J’ai lu qu’il y a encore 50 ans à l’école primaire on rencontrait 54% de femmes enseignantes et 46% d’hommes. Une quasi parité professionnelle. Mais aujourd’hui…? Aujourd’hui l’école primaire comporte 82% de femmes dans l’enseignement. Et si on ne considère les chiffres que de l’enseignement privé cela monte même à 91%. Je suis persuadée que cette situation est nocive pour les enfants, car ils n’ont plus de repères masculins ».

Intéressé par ce sujet, vous écrivez votre réaction sur le forum. En utilisant des exemples précis basé sur vos connaissances et votre expérience personnelle, vous construisez un texte cohérent et structuré et vous expliquez ainsi votre point de vue sur le problème posé par cet internaute.

Téléchargez le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

x

PARTAGEZ DES RESSOURCES SUR PARTAJON

x