Jouet pour fille ou jouet pour garçon ?

C’est la lecture de cet article intitulé Les jouets genrés exacerbent les différences entre filles et garçons qui m’a inspiré ce sujet de production orale pour tous les candidats au DELF B2 ou même B1.

Je rappelle la consigne au DELF B2 :

Vous dégagerez le problème soulevé par le document que vous avez choisi puis vous présenterez votre opinion sur le sujet de manière claire et argumentée (5 à 7 minutes). Si nécessaire, vous défendrez votre point de vue au cours du débat avec l’examinateur.

Jouets pour filles ou pour garçons ?

Rose pour les filles, bleu pour les garçons. Quel consommateur n’a-t-il pas été confronté à cette inévitable réalité dans les rayons jouets? Les chiffres parlent d’eux-mêmes. 89 % des jouets dits «de fille» sont de couleur rose. C’est du moins ce que nous apprennent les résultats d’une enquête publiée début décembre (…) et qui nous apprend que les jeux axés sur la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques sont trois fois plus susceptibles d’être mis sur le marché en ciblant les garçons.

Les jouets «genrés» exacerbent donc les différences entre filles et garçons en se faisant porteurs de messages liés à ce que les enfants devraient aimer en fonction de leur sexe. Ils posent également problème parce qu’ils prescrivent ce que filles et garçons ne devraient pas aimer.

Mais attention aux excès inverses… Et si votre fille préfère vraiment le rose? Et si votre garçon est véritablement fana des super héros ? « Il ne s’agit pas d’interdire le rose, ou de nier les goûts de qui que ce soit, mais de reconnaître que chacun est différent. Chaque enfant devrait être en mesure de décider pour lui-même ou pour elle-même».

Gabrielle Richard — 19.12.2016 sur www.slate.fr.

Téléchargez le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

x

PARTAGEZ DES RESSOURCES SUR PARTAJON

x