Témoignages

Ils ont suivi mes cours de préparation et se sont préparés aux examens DELF ou DALF avec les ressources de Partajon.

Ils sont professeurs et se sont servis des ressources Partajon pour préparer leurs apprenants.

Lisez ce qu’ils pensent de ce projet.

  • Après 6 mois d’apprentissage du français en partant de zéro, j’ai réussi à obtenir le diplôme DELF B2. Cette réussite, elle est due au travail très qualifié et intensif que j’ai réalisée avec Monsieur Pillard. Les ressources, exercices et explications que j’ai reçus pendant ses cours de préparation m’ont donné une base de connaissances approfondies et la certitude que je réussirais à l’examen DELF B2. Actuellement étudiante de Master 2 à la Sorbonne, je suis infiniment reconnaissante à Monsieur Pillard pour son rôle dans ma préparation et pour ses méthodes de cours efficaces qui ont tellement contribué à mes progrès en français.

    — Maria, étudiante en Master 2, Paris-Sorbonne

  • Un jour, j’ai décidé de passer l’examen DELF B2, et bien entendu j’ai commencé par chercher des ressources sur internet avec des exercices correspondant à ce niveau. Mais le problème était justement que je ne pouvais pas trouver un site convenable ! Partout les sites ont très peu de ressources ou proposent seulement des livres. Après des heures de recherches j’ai enfin décidé de participer aux cours de préparation au DELF B2 de l’Alliance française, basés sur les ressources du projet Paratjon. Et c’était absolument CE QUE JE CHERCHAIS !!! Des exercices audios proches de la structure de l’examen, mais aussi des vidéos, des conseils sur les bons livres à consulter, des articles récents ! Maintenant que le site Partajon existe, je le conseille vraiment à tous ceux qui souhaitent passer le DELF B2 !
    P.S. J’ai réussi mon examen

    — Ekaterina, étudiante de l’Université Pédagogique de Novossibirsk

  • Comme j’avais l’intention de poursuivre mes études en France, je devais obligatoirement passer l’examen DELF B2 pour prouver mon niveau de français. C’est pour cette raison que j’avais pris à l’époque des cours avec Jérôme. Je peux dire que ses cours m’ont beaucoup aidé au cours de ma préparation. Jérôme est un professeur très attentif aux besoins des élèves qui souhaitent passer un examen. Il explique très bien et surtout, ce que j’ai beaucoup apprécié c’est le fait qu’il parle russe. Il est capable d’expliquer le moindre détail. Les cours de Jérôme sont variés et amusants. Dans ses séquences pédagogiques, il utilise souvent des documents authentiques tirés d’émissions télé, des extraits de films ou de séries françaises, ce qui permet de se plonger dans la langue étudiée. Jérôme vous aidera avec vos moments de faiblesse de la langue et vous pouvez compter sur lui pour vous préparer au DELF ou au DALF, tout en restant toujours dans une ambiance amicale. Je recommande vivement Jérôme !

    — Maria, professeur d’anglais

  • Il y a environ 4 ans, j’ai commencé à étudier la langue française… et voilà qu’aujourd’hui j’ai réussi à obtenir le DALF C1. L’un de mes professeurs préférés fut Jérôme Pillard. J’ai assisté à ses cours de préparation, d’abord au niveau B2 puis au niveau C1. Ce professeur, ainsi que ses cours, ne peut susciter en moi que de l’admiration ! Grâce à lui, j’ai eu tant de moments positifs que je ne pourrais même pas les décrire tous ici, mais je peux dire que ses cours ont été pour moi non seulement une préparation complète et efficace pour les examens, mais également l’occasion d’approfondir considérablement ma connaissance du français. En outre, les thèmes choisis par Jérôme sont très intéressants et riches d’enseignement, ce qui a largement contribué à ouvrir davantage mon esprit à certains regards sur le monde qui m’étaient inconnus jusqu’ici. Mis à part ces qualités, grâce au cours de préparation à l’examen DALF C1 j’exprime aujourd’hui plus précisément mes pensées et la qualité de mon langage s’est amélioré de manière significative. Un grand merci à Jérôme, vos leçons ont été très précieuses pour moi !

    — Katia, illustratrice

  • À l’Alliance française de Novossibirsk, j’ai suivi des cours préparatoires pour passer l’examen DELF B2 et j’avais monsieur Pillard comme professeur de FLE. Ce que j’ai beaucoup aimé dans sa manière d’enseigner, c’est sa compétence, sa capacité à gérer les cours d’une façon cohérente et logique. Jamais nous n’avons perdu une seule minute, et M. Pillard arrivait toujours à aborder toutes les questions prévues. J’aimerais aussi souligner que M. Pillard maîtrise le russe à un très bon niveau, ce qui lui permet d’y avoir recours pour expliquer, le cas échéant, toutes les subtilités et les difficultés du français.

    — Ksenia, journaliste

  • Lorsque je me suis adressée à Jérôme pour des leçons, je lui ai demandé d’attacher une importance toute particulière à la langue courante de tous les jours. Et aujourd’hui, je comprends facilement les émissions de télé, les films, les appels des auditeurs à la radio, les discussions autour d’une table sur n’importe quels thèmes et avec pratiquement n’importe qui. Je souhaite remercier Jérôme notamment pour ses explications détaillées concernant les subtilités d’emploi de certains mots et dans quels cas certaines expressions familières peuvent être employées à bon escient. En français il existe beaucoup de subtilités grammaticales et lexicales (ce n’est pas par hasard que le français est la langue de la diplomatie !) et pour moi c’était passionnant de les entendre de la bouche de Jérôme, dans sa langue maternelle, puis de m’efforcer à les dire moi-même d’une manière aussi élégante. Et encore merci pour tous les bons conseils concernant la mentalité et l’humour des Français. En effet, les gens plaisantent et se moquent de choses différentes en France et en Russie – on peut parler en France de certaines choses qu’en Russie il vaut mieux éviter et vice versa. En ayant connaissance de ces nuances, il est plus aisé d’éviter de faire des gaffes ou de dire des trucs obscènes par inadvertance.

    — Olga, rédactrice professionnelle

  • J’ai assisté aux cours de préparation pour le DELF B2 de Jérôme. Ces leçons étaient à la fois intéressantes et productives. Jérôme cherche constamment à nous faire travailler sur des thèmes actuels dont on parle en France. Et cela m’a permis d’être bien préparé pour le jour de l’examen ainsi que d’élargir mes horizons. Je recommande les cours de Jérôme parce qu’il nous donne cette possibilité d’apprendre le français d’aujourd’hui, ce qui pourra aussi vous être utile si vous voyagez dans un pays francophone.

    — Alexeï, économiste

  • Je voudrais remercier Jérôme pour son travail. Chaque leçon était intéressante, bien structurée et très efficace. J’ai apprécié le fait que nous avons écrit beaucoup d’essais et discuté sur beaucoup de thèmes actuels en France car il me semble que c’est la meilleure façon d’apprendre une langue. Après le cours j’ai changé de travail et maintenant j’utilise le français presque chaque jour. Grâce à Jérôme ce n’est pas un problème pour moi.

    — Katia, chargée de communication

  • Au cours de ma préparation pour le DALF C1 (que j’ai passé avec succès) Jérôme m’a fourni des ressources très intéressantes, que ce soit des enregistrements audio, des articles de journaux français, et même des caricatures. Ce type d’enseignement est très vivant et grâce à lui on peut progresser en langue comme en culture française ce qui est aussi nécessaire pour réussir aux examens DELF/DALF.
    Pour que je passe le DALF C1 il ne fallait pas réviser les règles de grammaire mais il fallait plutôt maîtriser la langue. L’objectif de ma préparation que Jérôme m’a fixé était de pouvoir bien construire mon monologue pour que je sois capable de présenter mon opinion de manière argumentée en utilisant des mots et des phrases qui sont compatibles avec le niveau C1.
    Jérôme a également consacré beaucoup de temps à m’apprendre les techniques spécifiques de cet examen C1 en comparaison avec le niveau B2. Par exemple, nous avons travaillé la prise de notes pendant les compréhensions orales car ce n’est pas si simple. Pour la production écrite nous avons écrit beaucoup de synthèses pour me préparer et à chaque cours Jérôme corrigeait mes fautes et m’indiquait où j’avais des problèmes avec le lexique ou avec la structure de mon texte. Lors de cette «correction», j’avais la possibilité d’apprendre quelque chose de nouveau en français et de comprendre mieux comment il fallait écrire les synthèses pour réussir à l’examen. Jérôme m’a également donné des exercices pour que je puisse écrire de manière structurée et compréhensible en utilisant de jolies phrases et en montrant la richesse de mon vocabulaire.
    À part la préparation spécifique à l’examen DALF C1, nous avons aussi fait quantité d’exercices d’enrichissement de mes connaissances grammaticales et lexicales.

    — Maxime, étudiant en droit

  • Je salue la création du site « Partajon » car je connais bien la qualité des ressources pédagogiques réunies dans les deux livrets de ce projet réalisés en 2012 et 2015 par Jérôme Pillard. J’ai eu l’occasion (et le plaisir !) de me servir de ces supports pour des cours visant à la préparation des élèves les plus doués pour les Olympiades de français au niveau régional et national. Un très bon résultat !
    Éventail d’informations récentes, variété des sujets traités, activités bien travaillées, facilité d’utilisation, mise en page soignée – tout y est pour permettre de motiver et préparer les apprenants d’une façon efficace.
    Le site « Partajon » va s’avérer pratique et très attrayant pour les enseignants et les étudiants.

    — Tatiana, professeur de Français Langue Etrangère

  • De retour de la France, précisément d’un programme « vacances-travail », j’ai eu l’intention forte de passer le DELF B2. Bien sûr, j’avais peur et je n’étais pas sûr de mes capacités. En outre, j’ai senti qu’il me manquait une préparation par rapport à la forme même de l’examen (prendre connaissance avec les types d’exercices, apprendre quelques ruses à gérer le temps, etc.). Donc, j’ai décidé d’aller à l’alliance française.
    Evidemment, c’est Jérôme qui est devenu mon prof. À vrai dire, j’étais content d’avoir un prof pour qui le français était la langue maternelle, ce fait m’encourageait aussi.
    Donc, qu’est-ce que je pourrais dire ? J’ai eu de la chance), je suis vraiment très bien tombé) On a pratiqué 3 heures une fois par semaine pendant 2 mois. L’ambiance dans notre petit groupe était super bonne. Ouvert aux questions, sérieux et gai quand il le fallait, expliquant tous les détails, toutes les ruses et les pièges de l’examen, Jérôme nous a toujours donné des devoirs à la maison, des ressources, des articles afin que nous puissions nous familiariser avec les exercices et avec l’examen en général ainsi qu’élargir notre vocabulaire.
    C’étaient toujours les enregistrements audio que je craignais comme le feu. On a abordé tous les sujets principaux de l’examen (l’environnement, la santé, le chômage, l’innovation, l’éducation, etc.). Jérôme a également mis l’accent sur la gestion et le contrôle du temps, ce qui est extrêmement important pendant l’examen (comment et où on peut économiser du temps, où on peut passer plus de temps, etc.). Et en effet tous ces conseils m’ont beaucoup aidé.
    En dressant le bilan je dirais que le travail sous le contrôle de Jérôme a porté ses fruits. Moi, personnellement, j’ai réussi. J’étais vraiment satisfait du résultat. Il faut ajouter que tous les étudiants de notre groupe ont réussi à l’examen B2, ce qui est symbolique aussi.
    Enfin, en écrivant cet avis je suis à Strasbourg)), je suis heureux d’avoir passé B2 avec succès grâce à Jérôme, ce qui m’a ouvert de nombreuses perspectives dans ma vie.

    — Arseny, étudiant en Sciences Po à Strasbourg

  • Pour moi, il était très important d’obtenir le diplôme du niveau B2 en français en peu de temps, en faisant en même temps mes études à l’académie d’architecture. Réaliser cette tâche est possible uniquement grâce à des professionnels comme Jérôme. Le grand avantage de travailler avec lui est qu’il est un locuteur natif et qu’il a en outre un bon niveau de russe. Cela lui permet d’expliquer clairement les détails compliqués en comparant les deux langues. Parmi ses qualités personnelles, je voudrais souligner sa responsabilité. Lui, il n’arrête pas ses explications jusqu’à ce qu’il soit sûr que l’élève a bien compris le point linguistique.

    — Roman, étudiant à l’Académie d’architecture de Novossibirsk

Contactez-nous

x

PARTAGEZ DES RESSOURCES SUR PARTAJON

x